Yannick Dacheville parle des différents types de pêche

Yannick Dacheville différents types pêche

La catégorie de pêche en mer est fonction de la durée de la « marée ». La durée d’une sortie en mer dépend de la taille du navire. Tout bateau utilisé pour un long séjour en mer doit donc être équipé et adapté pour aller plus loin à la recherche d’espèces de poissons visées. C’est pourquoi, il existe différentes catégories de cette activité en fonction du genre de navigation du navire.

En suivant cette interview de Yannick Dacheville, vous connaîtrez davantage les différences entre les nombreuses pratiques.

La grande pêche ou industrielle commenté par Yannick Dacheville

Elle dure plus de 20 jours et se fait à l’aide de très grands chalutiers de pêche hauturière comme les thoniers ou palangriers de 60 à 80 mètres. Dans un entretien de Yannick, il explique que c’est généralement à bord de ces navires que la plupart des poissons capturés sont directement transformés. La composition de l’équipage peut aller jusqu’à 50 personnes.

Les types de poissons pêchés en fonction des zones de navigation sont les suivants :

• Les chalutiers se dirigent vers les mers froides pour prendre les espèces comme le lieu noir, le cabillaud ou la lingue

• Les thoniers s’intéressent aux eaux chaudes à l’image de l’océan Atlantique ou Indien

• Les palangriers naviguent vers l’Antarctique pour un séjour de trois mois pour la légine

La pêche au large ou hauturière

Ce type d’activité engage des bateaux d’équipage moyen de 5 à 6 hommes. D’après les expériences de Yannick Dacheville, les navires reviennent en moyenne après une quinzaine de jours après leur départ du port. Ce sont des chalutiers de plus de 38 mètres, semi-hauturiers de 25 à 38 mètres et des navires artisans hauturiers de 16 à 25 mètres qui sont utilisés pour la pêche au large. Ils sont les descendants des bateaux utilisé depuis l’antiquité.

Ces embarcations sont des habituées de côtes européennes pour y prendre des espèces comme le merlu, le cabillaud ou le merlan. Après leur capture, ces poissons sont bien conservés au froid dans les cales du bateau pour être vendus frais.

La pêche côtière ou artisanale intensive

Sa durée est de 1 à 4 jours maximum. Son équipage est composé au maximum de 4 hommes. Les bateaux utilisés ont moins de 16 mètres de long. C’est pendant les sorties en mer que les 4 marins profitent pour vider et nettoyer les espèces capturées avant de les mettre en glace.

La petite pêche ou artisanale

Avec la manière artisanale, la sortie en mer ne peut excéder 24 heures. Elle est prévue pour la marée d’une journée. En général, les pratiquants ne s’éloignent pas loin des côtes, explique ce passionné de pêche en mer. Les embarcations ont une longueur inférieure à 16 mètres avec à son bord 3 hommes. Les types de poissons recherchés sont les maquereaux, anchois, soles, sardines et autres. Une fois pris, ils sont commercialisés frais à la criée ou sur le marché local.

D’autres informations de Yannick Dacheville sur les techniques de pêche utilisées par les marins permettent de connaître les différents supports mis en œuvre pour capturer les poissons car il faut penser à pérenniser ces ressources halieutiques. C’est pourquoi les bateaux qui sortent en mer sont de plus en plus sélectionnés ainsi que les mailles des filets pour éviter la capture d’espèce de taille très petite.

Les autres passions de Yannick

La plongée

La voile